Vous partez en voyage ? Vous êtes sur le point de commencer vos recherches pour trouver un logement à Dublin ? Spoiler alerte, vous allez vite vous rendre compte de l’aventure que c’est…  Dublin est une ville très cosmopolite et le nombre de Dublinois et d’expatriés du monde entier dépasse de loin le nombre de logements disponibles. Pour y avoir vécu 6 mois en échange Erasmus, et passer des jours et des jours à éplucher des annonces, je partage avec vous mes 9 conseils pour trouver un logement facilement à Dublin.

1. Vivre en colocation, why not?

Je ne sais pas vous, mais je rêvais d’un petit appartement en ville, avec un joli salon décoré à mon goût… j’ai (très) vite changer d’avis. Les logements sont rares dans Dublin, alors vivre seul, c’est presque un luxe. Compter jusqu’à 900€ pour un logement privé, la cohabitation est sans doute la meilleure alternative si vous voulez pouvoir suivre le rythme de vie Dublinois.
Chambre privée ou partagée, résidence universitaire, colocation d’étudiant… vous y trouverez votre compte en fonction de ce que vous recherchez. Et même si la colocation semble être un gros désordre pour vous, les avantages sont nombreux (échanges de culture, partage des dépenses, sorties en groupe…).

2. Accepter de s’éloigner

Dublin c’est comme Paris, vivre au pied de la Tour Eiffel, ça coûte un bras. Dublin est une capitale assez petite et les places se font chères. Une chambre en colocation en plein centre – comprenez Temple Bar – c’est entre 650 et 800€ par mois. S’éloigner du centre, c’est faire des économies énormes (entre 200 et 300€ par mois!). Sauf si vous optez pour une bonne paire de chaussures ou un superbe vélo d’occasion, ne vous éloignez quand même pas trop car les transports sont assez coûteux à Dublin, et la différence de prix peut parfois être peu importante.

Les quartiers où se loger facilement dans Dublin avec Chronique de Voyages
Le premier cercle représente la zone la plus touristique de Dublin, le « Dublin City Center ». Élargir ses recherches jusqu’en dernière zone, c’est baisser les prix de votre loyer et rester dans une zone encore assez desservie.
 
3. Ne jamais faire confiance !

Vous allez vite vous en rendre compte mais, à Dublin c’est monnaie courante pour un « propriétaire » de vous demander d’envoyer une caution ou même une quelconque somme d’argent pour réserver votre logement…JA-MAIS. De fait de sa situation actuelle, Dublin est devenu très enclin aux fraudes en tous genres. De nombreux propriétaires profitent de la situation parfois désespérée de certains pour en faire un business. Certains vous demandent une simple caution, d’autres une avance pour réserver ou encore un mois de loyer complet, bref, ne donner pas un seul euro depuis la France.
Enfin, si vous effectuez des visites de colocation ou autres, assurez-vous de rencontrer le propriétaire avant de signer tout contrat ! Nombreux sont les colocataires ou résidents qui partiront avec votre argent, sans même vous faire signe…

 
4. Consulter les sites internet spécialisés

Daft.ie, Rent.ie, Let.ie Ces trois sites, les plus fiables, combines des offres de logement privé et colocation de professionnels comme particuliers. Ces différents sites ont un petit plus puisque vous pouvez créer des alertes (en fonction de vos critères) et recevoir chaque jour des propositions de logement par mail. 1 mois avant votre départ, rendez-vous régulièrement sur ces sites car des annonces sont publiées tous les jours.

5. L’option Airbnb pour un court séjour

Les Airbnb, C’EST LA VIE. Un hôte qui va vous accueillir, vous conseiller, un confort 2.0, un logement en un clin d’œil, bref, le bon plan. Sauf que tous les bons plans ont un prix. Les propriétaires de Airbnb louent très cher leur logement (car ils savent pertinemment qu’ils le loueront) et à moins d’un accord avec le propriétaire, vivre 1 mois en Airbnb n’est pas possible (sauf si vous avez plus de 1000€ à dépenser, of course). Alors l’option Airbnb pour la sécurité des premiers jours ou pour un déplacement de moins d’un mois, pourquoi pas !

6. S’abonner aux groupes Facebook

Facebook c’est 2 milliards d’utilisateurs du monde entier. C’est une énorme communauté de personnes qui peuvent vous aider. Sur Facebook, les groupes sont nombreux, et pour tous les goûts :

_Les Français à Dublin
_Les Français expatriés à Dublin
_Le groupe des Français à Dublin
_Dublin Rent a room/house/apartment/flat/accommodation
Ces nombreux groupes vous seront utiles dans votre recherche de logement, comme pendant votre voyage. Les internautes y partagent des offres de logements, des contacts pour des foyers d’étudiants, des conseils sur des arnaques potentielles, des propositions de colocation
Faites-y un tour, vous n’avez rien à perdre !

7. Les associations, agences et résidences universitaires Dublinoises

EasyCity Dublin, Viva Dublin, sur place comme en ligne, elles peuvent vous aider. Un conseil, n’hésitez pas à les appeler ou vous déplacer directement car même si leurs offres paraissent souvent chères, elles partent les premières. En fonction de vos besoins et recherches, elles vous proposent des colocations ou des chambres en résidences universitaire. Le petit hic, ces résidences sont souvent neuves mais très peu équipées…

8. Se déplacer !

Comme vous l’avez compris, Dublin ces 234 566 768 demandes pour 3 appartements. Vous aurez beau vous y prendre des mois à l’avance, les logements ne sont pas libres pour bien longtemps. Alors prenez votre courage à deux mains et bookez quelques jours en auberge de jeunesse pour vous familiariser au pays et faciliter vos recherches. L’auberge de jeunesse c’est le top pour ça. Réservée à l’avance, elle ne vous coûtera qu’une dizaine d’euros par jour avec le petit déjeuner compris. Vous allez y rencontrer du monde, des personnes dans la même situation que vous prêtes à s’engager dans des colocs, et surtout vous êtes disponibles en temps réel pour effectuer des visites de potentiels logements.

 

9 conseils pour trouver un logement à Dublin Auberge de Jeunesse - Chronique de Voyages

9. Utiliser votre réseau

Ne jamais cracher sur le pouvoir de Facebook ! On pense n’avoir aucun réseau (et c’était mon cas) et pourtant, Dublin est une destination très prisée des Français donc les amis de vos amis ont sans doute déjà mis les pieds à Dublin. Mettre un petit post de « détresse » ne vous coûtera rien, et avec un peu de chance, vos amis ont peut-être encore des contacts actifs sur place !

Oui, je sais… le tableau n’est pas réjouissant. Mais autant savoir tout de suite à quoi vous attendre et utiliser tous ces conseils à bon essieu pour trouver un logement au plus vite.

Et vous, quel est votre bon plan pour vous loger à Dublin ?

À très vite, Chroniqueuse de Voyages ✏✈

Plus de photos ? 📷